Voiture de rêve – la 1959 Chevrolet Bel Air

La 1959 Chevrolet Bel Air semble être conçue comme une espèce de rêve Science Fiction d’un adolescent hormonalement mal équilibré. Une voiture ‘Famille Jetson’. Normalement, on dessine ce genre de truc  comme fantaisie et on le met dans un tiroir. Mais dans les années 50, quand le gasoil giclait du sol quasiment gratuitement, les fabricants de voitures ne se laissaient pas perturber par des trivialités comme l’aérodynamique, le poids ou les frais de production. 

On construisait des voitures comme des queues de paon, faites pour montrer sa puissance. Pour ronronner sur les énormes autoroutes avec un grand V8 sous un capot grand comme un terrain de Baseball. Chrome, des couleurs vives, de longues lignes horizontales et… des AILES ! Tout était permis. No holds barred, entièrement ‘over the top’.

Je suis né en 1959. Et 24 ans plus tard, en 1983 quand je travaillais comme vendeur d’automobiles chez Stanley Dodge Super dealer à San Diego CA, je la voyais souvent passer, la 1959 Chevrolet Bel Air, ma voiture de rêve. Malheureusement je roulais en Oldsmobile Rustbucket 1970 (F85 de 1971, mais bien un V8, qui secouait toute la voiture quand on baissait le pied droit en ‘neutre’) et ma Chevrolet Bel Air est pour toujours resté un rêve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X